couteau japonais tojiro
Err

Le spécialiste des couteaux de cuisine en ligne
Votre panier #cartTotal#

Les couteaux en céramique, la fausse promesse japonaise tenue par les chinois

Comme nous l’avons vu dans l’historique des couteaux japonais en France, le couteau de cuisine à lame acier est venu dès lors que les cuisiniers japonais sont venus en France avec leurs ustensiles pour apprendre la gastronomie française.

Bref, on peut dire que le couteau japonais a été exporté dans le monde entier par les utilisateurs les plus exigeants : les chefs japonais. Depuis 30 ans , ils sont devenus les meilleurs VRP de par leur savoir faire national en matière de coutellerie.

Pour ce qui est du couteau de cuisine à lame céramique (trop souvent qualifié de japonais) il n’en est pas de même.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il est possible de dire que le couteau en céramique fut une mode (maintenant totalement révolue) alors que le couteau de cuisine japonais est une tendance due à une supériorité technique incontestable.

En 1984, l’entreprise Kyocera (pour Kyoto-ceramic) invente le premier couteau à lame céramique.Il s'agit en réalité d'une lame en oxyde de Zirconium qui se veut très dure et tranchante.

Par un process de frittage, c’est à dire de pressage à ultra-haute densité d’une poudre de céramique (zirconium) à une certaine température, on obtient une lame de densité 9/10 (10 étant la dureté maximale existante, celle du diamant). Puis par usinage, la lame et un biseau sont formés afin de garantir le tranchant du couteau. 

Ce process de fabrication extrêmement onéreux en matière d’investissement industriel permet effectivement d’offrir à prix « raisonnable » une lame très performante en matière de coupe.

Pendant plusieurs années Kyocera est restée  maître sur le marché du couteau en céramique, qui était cantonné jusque qu’au début des années 2004 à un produit élitiste, chère et un peu décalé.

C’est à peu près à cette période où le voisin chinois a émis un énorme intérêt à toutes les applications céramiques (donc notamment les panneaux solaires et photovoltaïques) mais aussi les couteaux japonais.

La Chine a donc copié la technique japonaise pour faire du couteau à lame en céramique un produit de masse, accessible au plus grand nombre grâce à une commercialisation à grand échelle et grâce à des prix très attractifs.

De 2005 à 2015 , les couteaux en céramique ont récupéré des noms commerciaux très japonisant afin de vendre des produits de production chinoise avec une fausse promesse d'un couteau au tranchant éternel capable de résister toute une vie. 

Kyocera continua sa production tout en l’améliorant tant en matière de coupe, de résistance qu'au niveau du design.

Les grandes surfaces ont bien sûr démocratisées ces couteaux en céramique en leur donnant une image à la fois chic, tendance et jouissant à l’époque d’une réputation « japonaise ».

Or les fausses promesses commerciales sont toujours contredites par de tristes réalités : casses des lames, ébréchures de tranchant, lame émoussée et enfin impossible à aiguiser. 

Depuis 2015, cette fausse promesse a fait totalement s’effondrer les ventes de couteaux en céramique. Les passionnés se sont détournés de ce type de couteau devenu trop gadget.

Nombreux sont les distributeurs de couteaux en céramique qui ont dit déposés le bilan.

Même le distributeur français de Kyocera a du cesser son activité en 2017 suite à la chute spectaculaire de ses ventes.

Commercialement on ne trompe jamais un client deux fois... et que ce soit une marque ou une industrie toute entière, tous ont promis au client un tranchant incomparable et durable.

Les clients n’y sont pas revenus...

Couteaujaponais.com a toujours privilégié le couteau de cuisine en acier qu’il est possible de réaffûter soit même, et qu’il est possible de faire reprendre par votre coutelier si une pointe venait à se casser en cas de choc.

Nous continuons à vendre des couteaux en céramique de la marque Kyocera, mais vous incitons à réserver ces couteaux pour des applications ultra spécifiques et que par des cuisiniers méticuleux.

Bref, d’avoir voulu faire d’un produit élitiste un produit de masse, un pan entier d’une industrie s’est totalement transformée en machine à perdre de l'argent, entraînant même dans la débâcle du leader historique qu’est Kyocera.

Actuellement, seuls les gens ne pratiquant par la haut cuisine et achetant des ustensiles dans les grands surfaces se laissent tenter par les couteaux en céramique.

Prévenu de cet historique, et afin qu’un produit de grande qualité qu’est le couteau japonais « made in Japan » ne soit pas vulgarisé et galvaudé pour finalement vendre un produit fabriqué en chine, nous vous incitons à investir dans des couteaux de grandes marques japonaises ou parmi nos artisans couteliers japonais.

 
Le site www.couteau-de-cuisine.fr est un site de vente en ligne de couteaux de cuisine, géré par la boutique rémoise, la Coutellerie & Casserolerie Champenoises. Nous vous proposons via ce site de pouvoir commander 24h sur 24 et 7j sur 7 des couteaux, matériel d'affûtage et accessoires. Le site Couteaudecuisine et son équipe garantissent la qualité des produits et vérifient leur conformité avant chaque envoi de colis. 
Vous pouvez commander les plus grandes marques: OPINEL, NOGENT, VICTORINOX, TOJIRO, KAI, LAGUIOLE, JAKU, KYOCERA, ZWILLING...

Retrouvez également les autres articles de notre boutique sur www.coutellerie-champenoise.fr
COUTEAUX DE CUISINE JAPONAIS / COUTEAUX DE CUISINE ALLEMANDS / COUTEAUX DE CUISINE ESPAGNOLS / COUTEAUX DE CUISINE FRANCAIS / COUTEAUX DE CUISINE SUISSES